fbpx

L’objectif est simple : face au grand âge, mais cela peut arriver avant, vous mettez en place cette solution afin d’avoir les revenus suffisants pour couvrir le risque de dépendance physique ou psychique.

La finalité peut être variée :

  • Ne pas être à la charge de vos enfants ou petits enfants,
  • Ne pas utiliser votre patrimoine pour payer le besoin,
  • Ne pas être placé dans un établissement ou qui ne vous conviendrait pas faute de moyens.
  • Etc…

Le niveau de dépendance est défini par le groupe GIR (groupe iso-ressources) auquel vous appartenez, basé sur la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique et Groupe Iso Ressources).

A partir du niveau 4, on considère que vous êtes en dépendance partielle et l’assurance peut vous aider financièrement.

Vous pouvez dans certains cas bénéficier de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou d’aides du conseil régional. Attention, ces aides sont soumises à condition de ressources et peuvent être récupérées au décès de la personne, ce qui viendra en moins de la succession.