fbpx
Professions Libérales la Nouvelle Couverture UNAPL

Professions Libérales la Nouvelle Couverture UNAPL

Bonne nouvelle ! si vous êtes profession libérale*.

 

*(hors profession d’Avocat)

A partir du 1er juillet 2021, vos couvertures de prévoyance obligatoires évoluent !

Suite à la crise du COVID, le gouvernement s’est aperçu, en effet, qu’en cas d’arrêt de travail temporaire pour cause de maladie, vous n’étiez pas suffisamment couvert.

En lien avec l’UNAPL (Union Nationale des Professions Libérales), le législateur a décidé de mettre en place une nouvelle garantie. Celle-ci vient en complément de votre régime obligatoire.

Ainsi pour des arrêts inférieurs à 90 jours et après une franchise de 3 jours , vous bénéficierez de 50% de vos revenus. Cette garantie ne peut être inférieure à 22€/ jour et être supérieure à 169€/jour.

C’est donc une excellente nouvelle qui va impliquer que chacun refasse le point avec son assureur. En effet, pour ceux qui ont déjà mis en place une solution de prévoyance individuelle, celle-ci couvre souvent en partie ce besoin. Il sera donc peut-être nécessaire de diminuer votre niveau de garantie et de réaliser potentiellement des économies.

Pour ceux qui n’ont pas de couverture, cela peut être le bon moment de s’en préoccuper surtout s’ils estiment que 50% de revenu ça peut être un peu juste pour finir le mois.

Comme j’aime voir le verre à moitié plein je vous dirai que c’est un bon début et je vous rappelle que plus de 50% des indépendants n’ont pas de couverture personnelle. C’est principalement pour eux que le système est obligé de prendre le relais. Mais pour une fois qu’une réforme profite à tous (ou presque*) et pour un coût aujourd’hui très intéressant !

Cotisations :

Il y a forcement une contrainte à cette nouvelle couverture.

C’est une nouvelle cotisation qui sera, en contrepartie, prélevée par l’URSSAF.

Elle correspondra à 0,30% de votre revenu professionnel et sera comprise entre un minimum à 50€ et 370€.

Et pour les cotisations comme c’est l’URSSAF c’est automatique. Vous serez prélevés à partir de janvier 2022 pour 2021.

Qui est concerné ?

Comme je l’ai dit en introduction toutes les professions libérales ayant leur régime obligatoire ayant adhéré à l’UNAPL. C’est pour cela que c’est l’UNAPL qui supporte cette réforme

Donc vous êtes concernés si votre régime obligatoire est :
CARMF : Médecins
CARPIMKO : Masseurs Kinésithérapeutes, Infirmiers, Orthophonistes, Orthoptistes, Podologues
CIPAV : Architectes, conseils, Géomètres, Psychologues, …
CARCDSF: Chirurgiens-Dentistes, Sages Femmes ou Maieuticiens (Hommes pratiquant le métier de Sage Femme)
CAVP : Pharmaciens
CARPV : Vétérinaires
CAVAMAC: Agents Généraux d’Assurance, et oui moi aussi ,je suis concerné 😉
CAVEC : Experts-Comptables
CAVOM : Officiers Ministériels
CPRN : Notaires

Seuls les Avocats dépendant de la CNBF (Caisse Nationale du Barreau Français) presque toujours complété de la LPA (La Prévoyance des Avocats) ne sont pas concernés par cette réforme. Cela semble normal car n’ayant pas adhéré à l’UNAPL.
Toutefois les couvertures étant différentes d’un barreau à l’autre, il est non moins essentiel de faire le point sur ses couvertures de prévoyance régulièrement.

 

Que faire si vous êtes concerné(e) ?

Il me parait donc essentiel de faire le point avec votre assureur mais, y a t-il urgence ?

  • Si vous êtes client, pas forcement même si un point régulier doit être fait.
    En effet, la solution que je vous apporte est forfaitaire et c’est une des forces. Cela signifie que vous serez indemnisé(e) en fonction du niveau de vos garanties souscrites.
    Vous allez toutefois recevoir par mail une proposition d’ici la fin du mois pour un rendez-vous qui pourra se faire par téléphone, mais idéalement en présentiel ou par visioconférence.
    N’hésitez pas à prendre les devant en m’appelant au 06 68 908 924 ou en joignant mon collaborateur Eric Puig au 06 01 02 85 78.
  • Si vous n’êtes pas client,  il faut savoir que bon nombre de solutions sont indemnitaires, donc si un régime obligatoire vous couvre, cela signifie que votre assureur se désengage et ne couvrira pas ce complément de couverture. En clair, vous payez pour rien. Alors pourquoi pas nous rencontrer ? Et bénéficier de notre expertise… 😉

 

Alors qu’en pensez vous de cette réforme Professions Libérales couverture UNAPL ?

Laisser un message