fbpx

ASSURANCE VIE

Si vous souhaitez une optimisation du rendement de votre épargne tout en conservant de la liquidité, l’assurance vie est le support adapté.

Et bien que chaque assurance soit différente, on peut y trouver des points de comparaison. Il  y a des choses que l’on doit savoir lorsque l’on décide de confier son argent à un assureur. D’ailleurs, étonnament, la performance antérieure ou du moment n’est pas la première chose à regarder.

L’architecture de votre assurance vie peut être ouverte ou fermée.Et ceci est fonction de ce que votre assureur a déterminé lors de sa création.

Une assurance vie avec une architecture ouverte vous offrira plus de possibilités d’investissement. Cependant derrière cela, il faut avoir des sommes conséquentes à investir car l’objectif est de se diversifier. En dessous de 300.000€, il n’est pas nécessaire d’aller sur ce type de supports. En effet, cela peut être moins en fonction de vos bénéficiaires. Il faudra donc privilégier à mon sens une assurance vie dont le fonds €uro est basé sur un fonds cantonné. En effet, cela va lui conférer une rentabilité pérenne même à l’heure où les fonds €uro sont moins performants. D’ailleurs, une chose à retenir est que nous sommes sur un investissement de long terme.

Le principe :

L’assurance vie a de nombreux avantages.

Le premier consiste au fait que dans la majorité des cas le contrat est considéré hors masse successorale. Ce qui en fait notre outil de transmission idéal. En effet, dans la mesure où le capital a été versé avant les 70 ans du souscripteur, vous pouvez verser 152.500€ par bénéficiaire sans payer de droits de succession. Au-delà et ce jusqu’à 852.500 €, le prélèvement est de 20% et de 31,25% au delà.

Le deuxième avantage, et non des moindres, c’est la fiscalité accordée au-delà de 8 ans d’existence. En effet, dans le cas d’un rachat, si les intérêts représentent moins de 4.600€/an pour une personne seule ou 9.200€/an pour un couple marié, la fiscalité de 7,5% est ramenée à 0%.

Vous aurez toutefois à supporter et ce quelle que soit la durée de détention, 17,2% de prélèvements sociaux correspondant à la CSG-CRDS sur vos rendements. Cependant, ceci n’est pas un sujet puisque vous aurez à payer ceci quoique vous fassiez.

Je considère souvent l’assurance vie comme le couteau suisse de l’épargne. En effet, cet outil peut très bien servir pour la constitution de sa retraite 

Parmi les solutions que j’apporte à mes clients vous avez l’assurance vie CLER d’AGIPI qui bénéficie de nombreux avantages en terme d’usage.

Lorsque vous avez besoin de votre argent, comment procéder ?

La question qu’il faut se poser c’est comme toujours : Vais-je pouvoir reconstituer cette épargne dans les 3 ans ?

  • Si la réponse est Oui

Même hypothétiquement, il est alors préconisé de ne faire qu’une demande d’avance. Et même si cela n’est possible que sur une partie de votre épargne, cela permet les avantages suivants :

    • Absence de fiscalité.;
    • Pas de frais sur les versements de reconstitution.;
    • Votre épargne continuer à performer.

La contrepartie de l’avance est un taux d’intérêt qui sera prélevé mais qui doit être inférieur à la performance que votre épargne continuera de produire.

  • Si la réponse est non :

Le  rachat sera alors la bonne solution. Les plus-values génèreront une fiscalité en fonction de la durée de détention et du montant racheté.

Vous souhaitez faire un point sur les solutions que vous avez ? Vous envisagez d’utiliser ce support pour construire votre patrimoine et votre avenir ? Vous avez encore des questions ?

N’hésitez pas à prendre contact en cliquant sur le lien ci dessous et en remplissant notre formulaire de contact.

 

assurance vie optimisation épargne